AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Libre ┉ Not alone

Aller en bas 
AuteurMessage
Deceitful
FONDATRICE ;Ton visage est un endroit qui a marqué ma vie. ❞
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 22
Puf : Blume ou Twiggi
Situation amoureuse : Célibataire

Relations ♥
Relations:
Autre:
MessageSujet: Libre ┉ Not alone    Lun 16 Avr - 9:45

NOT ALONE.

La jeune louve marchait silencieusement essayant de ne pas faire craquer les feuilles ou les branches mortes qui tapissait le sol. Elle naviguait discrètement entre les arbres s’écorchant parfois contre les troncs ou les branches pendantes qui lui bloquaient le passage. Elle se faisait petite, silencieuse, pour que ne personne la remarque et elle se faufilait entre les troncs comme une invisible. Elle craignait qu’un autre loup soit dans les parages et la trouve. Il lui suffisait alors de lui donner un coup de patte pour la blesser et l’éloigner de la victoire. Or elle voulait gagner. Elle n’est pas douée pour le combat rapproché mais elle avait une chance avec son intelligence de remporter les jeux. Elle savait qu’elle pouvait, qu’elle en était capable. Et de toute manière elle le devait. Sinon elle se ferait battre jusqu’à que la mort la prenne. Pour le moment son « maître » ne communiquait pas avec elle. Il semblait la laisser faire. Voir qu’elle tactique naturelle elle adoptait et ça lui convenait. Pour l’instant elle choisissait de fuir à l’approche d’un autre loup et de réfléchir à un plan. Elle devait trouver un moyen de blesser les autres sans être en combat rapproché. Mais pour l’instant elle bloquait dessus, aucune idée ne germait dans son esprit. Elle avait espéré en marchant qu’une idée vienne mais rien. C’était le vide. Et le temps pressé. Depuis le début du jeu elle n’avait rencontrée personne et ne savait pas s’il y avait un loup fort et un loup faible, ce qui ne l’aidait pas à savoir qui attaquait en premier et à traquer. Car pour l’instant elle ne faisait que s’enfuir et marcher, et elle n’avait pas l’impression d’être suivi. Ou si c’était le cas, son traqueur était vraiment très bon.

Les oiseaux chantaient ce qui était bon signe. La vie n’était pas perturber. Tout était calme, habituel. Le feuillage des arbres se faisaient secouer par les brises qui circulaient dans la montagne venant ébouriffer les poils de la jeune louve blanche et lui faire aérer la tête. Tout aurait put être parfait s’il n’y avait pas cette compétition, ce jeu. Elle était en pleine forme physiquement et moralement, le soleil était haut dans le soleil, il faisait ni chaud ni froid, l’ambiance était agréable, chaleureuse. Mais ce n’était pas parfait. A cause de ce jeu. La crayeuse poussa un soupire et secoua son collier se débarrassant des particules de poussière qui s’y était mit quand son ventre poussa un grognement ou plutôt un hurlement très étrange. Il protestait. Il avait faim. Elle ne se souvenait plus de la dernière fois qu’elle s’était nourrit. Elle avait été tellement prise dans ses idées de stratégie qu’elle en avait oubliée de manger et son ventre le lui rappelait bien. Elle se posa, s’arrêtant et écouta avec intention cherchant la présence d’une proie. Elle entendait les oiseaux chantaient, un cerf bramait, le bruit d’un écureuil qui mangeait sa noisette, et puis un lapin faire des bonds. Elle utilisa son flair pour mieux savoir où il se trouvait et elle bondit en avant, suivant l’odeur alléchante du gibier. Elle se mit à courir à vitesse folle aussi discrètement que possible essayant d’éviter de se prendre les branches dans la gueule, de faire craquer les feuilles et les branches sous ses coussinets et de faire vibrer le sol. Elle essayait de retenir le bruit de sa respiration haletante mais au final elle faisait du bruit. Elle ne pouvait pas se faire très discrète en courant et elle se trahissait. Mais qu’importe, elle avait faim. Il fallait qu’elle mange. Le rongeur se trouvait plus qu’à deux cents mètres et elle dû ralentir la cadence pour ne pas dévoiler sa présence à sa proie. Elle s’avança alors discrètement entre les buissons et se tapit contre le sol terreux, la gueule fermé, les oreilles en avant, et les yeux pétillants d’excitations. Elle attendait le bon moment. Le lapin redressa sa fine tête et regarda à droite et à gauche, son pouls sembla s’accélérer. Il la sentait. Il sentait la menace pesait sur lui sans savoir d’où elle venait et comme toute proie sentant la menace il détala. La louve bondit puissamment hors de sa cachette et parti à la suite du lapin marron. Elle allongea ses foulées pour le rattraper mais un bruit très étrange la distrait. Automatiquement elle ralentit sa cadence son intention divisée entre le bruit et le lapin… Et quand elle sauta sur sa proie pour lui assener un coup elle mangea le sol. Sa proie avait été plus maligne qu’elle, elle avait profité de sa distraction pour accélérer et rentrer dans son terrier. La crayeuse jura, pesta contre le lapin et grogna. Elle essaya de creuser, de faire effondrer le terrier mais en vain. L’animal ne sortait pas. Frustrée, la louve partit. Partant trouver de la nourriture ailleurs….

_________________

    Signature en + :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arena-wolf.forums-actifs.com
Cursed
MEMBRE; Je suis un membre d'AW. :D
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/04/2012

Relations ♥
Relations:
Autre:
MessageSujet: Re: Libre ┉ Not alone    Mer 18 Avr - 10:56

    Pendant ce temps là,…

    Après avoir pris la fuite au tout début du jeu, je m’étais installé sous un arbre, la pluie s’abattait doucement sur mon pelage enflammé de rayons orangés. Je sentais le vent sifflait dans mes oreilles et l’odeur de la sève et des plantes. Je n’arrivais pas à croire que j’étais là, en plein forêt, me sentant libre et invincible. Illusion ! La voix dans ma tête me le rappela avec joie, un rire méprisant vibra dans mon cerveau me ramenant à la réalité * Ce n’est pas le moment de traîner si tu veux gagner va falloir que tu songes à bouger ton cul vieux crasseux !* Je réprimai un grondement, au fond il avait raison, la faim me tenaillait et puis, la pluie était un atout majeur, couvrant mon odeur et mes bruits. J’entrepris de partir à la chasse. Plus j’avançais et plus le temps s’éclairait à croire que tout le monde s’était lié contre moi pour cette partie de chasse…

    Cela faisait bien une dizaine de minutes que je marchais dans les sous-bois, l’œil au aguets, ma concentration partagée entre celle du gibier et le fait de rester silencieux. L’odeur d’un lapin passa entre mes narines, je m’aplatis soudainement, attentif à ses petits bonds joyeux et ses bruits de rongeur mastiquant un truc peu ragoutant. Je m’apprêtais à faire un pas quand un bruit de feuillage m’alerta. Une lueur blanche passa entre les fougères pour s’arrêter non loin de moi. La louve ne m’avait pas vu, trop absorbée par la faim pour faire attention à moi. Un sourire se figea sur mes lèvres. Grave erreur petite mégère. Alors qu’elle bondit, se mettant à découvert, je fis craquer une brindille et griffa le tronc d’un arbre, le lapin détala encore plus vite, profitant que la louve soit distraite une brève seconde pour rentrer chez lui.

    Me coulant dans l’ombre, je pistais alors la louve blanche dans un silence pesant. Mes yeux jaunes ne la quittant pas une seconde, je filai à vive allure, le bruit de mes pas couverts par son boucan insupportable. Soudain, au détour d’un chemin, je bondis sur la silhouette immaculée, décochant un coup de griffe vers son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deceitful
FONDATRICE ;Ton visage est un endroit qui a marqué ma vie. ❞
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 22
Puf : Blume ou Twiggi
Situation amoureuse : Célibataire

Relations ♥
Relations:
Autre:
MessageSujet: Re: Libre ┉ Not alone    Mer 18 Avr - 14:57

NOT ALONE.

Elle cherchait vainement à manger mais les animaux semblaient avoir tous fuit. La pluie tombait. Pendant sa courte traque la blanche ne s’en était même pas rendu compte. Et pourtant il pleuvait. Pas fort. Mais il pleuvait assez pour que le pelage de la louve soit trempé et que le sol devienne glissant. Elle naviguait entre les arbres essayant de retrouver un pas discret mais les flaques qui se formaient lui en empêchaient. Elle faisait un bruit horrible. On pouvait l’entendre sûrement à plus d’un kilomètre. Elle se mettait en danger et elle en était pleinement consciente mais n’avait pas vraiment le choix. Elle n’arrivait pas à se faire plus discrète. Elle reniflait par-ci par là essayant de sentir l’odeur d’une proie mais rien. Juste la forte odeur des sapins mélangés à celle de la terre mouillée. Tout était devenu silencieux. Seul le bruit de ses pas et le martellement de la pluie dérangeait le calme. Les oiseaux ne chantaient plus. Les animaux s’étaient cachés. Ils craignaient quelque chose. Le mauvais temps ? Peut-être. Un prédateur ? Sûrement. La crayeuse s’arrêta. Elle écouta longuement mais n’entendit rien. Ni le grognement d’un congénère, ni le grondement de l’orage au loin. Elle plissa les yeux cherchant autour d’elle ce qui effrayait les animaux mais ne vit rien. Alors elle sentit mais encore une fois elle ne sentit que l’odeur de la pluie et des sapins accompagné de la terre mouillée. Le vent ne l’aidait pas. Il ne lui apportait aucune odeur, c’était plutôt le contraire. Il aidait son ennemi qui traînait par là et qui devait l’espionner. A moins qu’elle devenait folle… Elle poussa un soupire et secoua son corps trempé faisant gicler des gouttes d’eaux. Elle allait reprendre sa marche quand elle vit du coin de l’œil un corps inconnu venir bondir sur elle. Elle n’eut pas le temps de se déplacer pour l’éviter, la bête était sur elle. Elle se fit projeter avec une violence redoutable. Elle tomba sur le sol boueux et roula pendant quelques secondes avant que son corps s’immobile. Elle sentit qu’on lui assenait un coup de griffe.

Elle poussa un petit gémissement de douleur et resta immobile pendant quelques secondes le temps de récupérer ses esprits et se leva d’un coup légèrement étourdis. Le pelage de la louve d’habitude d’un blanc irréprochable était dans un état lamentable. La boue la recouvrait entièrement s’incrustant même au niveau de sa tête et de ses parties génitales. Elle ne se secoua pas et fit face à son ennemi. Les pattes légèrement tremblantes, encore légèrement sous le choc mais elle était forte. Elle redressa sa tête et lança un regard glacial au gris. Elle n’avait rencontrée aucun lupin jusqu’à présent, et le premier la bousculait. Leur relation débutait mal. La louve mit les instictivements ses oreilles en arrière, les babines légèrement retroussés, un grognement monta dans sa gorge.
Elle savait à présent ce qui avait effrayé les animaux de la forêt.

_________________

    Signature en + :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arena-wolf.forums-actifs.com
Cursed
MEMBRE; Je suis un membre d'AW. :D
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/04/2012

Relations ♥
Relations:
Autre:
MessageSujet: Re: Libre ┉ Not alone    Mer 18 Avr - 16:20

Je ne veux pas d’avenir, Je veux un présent…


Mon coup atteint son but dans un bruit sourd où la peau se déchire et blêmit. Alors mon corps s’embrasa, tremblant, fumant d’une fièvre si véhémente qui me fit perdre la tête. Je bondis de nouveau sur elle avec sauvagerie mais mes pattes ne retiennent que la terre et l’herbe humide. Je grondais de rage pour m’être laissé distraire. Mon museau huma son odeur avec délectation alors que je me retournai, plantant mes yeux jaunes de crocodiles dans ceux de ma proie.

*Tout doux mon beau, ne la laisse pas filer comme ça… * D’un mouvement bref, je secoue ma tête comme pour arrêter toute communication même si je savais que cela m’étais impossible. Je savais ce qu’il fallait que je fasse et mon temps de réflexion devait à présent s’achever pour ne pas qu’elle soupçonne quelque chose. Je me redressai soudain, les flammes orangées de ma robe s’aplatissant de nouveau sur ma silhouette musclée. Je lui fis un pauvre sourire contrit, à la fois gêné et désolé de ce qui venait de se passer.

- Je t’ai pris pour quelqu’un d’autre…Avouai-je alors, mon regard s’abaissant jusqu’à mes pattes souillées par la boue. J’humai le doux parfum de la forêt et la terre mouillée, tentant de me calmer et de retrouver un peu lucidité. Puis de nouveau je me tourne vers elle, m’attardant sur la blessure que je lui ai faite.

- J’espère que ce n’est pas trop grave ? Dis-je dans un sursaut, me rappelant alors que je l’avais touché. M’approchant doucement et avec méfiance, j’examinai son épaule d’un œil attentif. Cela ne semblait pas si grave, elle pouvait continuer la course sans passer à l’infirmerie, enfin j’espérai. Il fallait à tout prix que j’apprenne mes adversaires, que je les identifie, que je connaisse leur habitude, leur envie, leur point faible, comment gagner sinon ? Mon regard se planta de nouveau dans le sien, voilé par le mystère et l’élégance. Je jouais la carte de la séduction cachée. A la fois distant mais proche, doux mais sauvage. Je m’éloignai d’elle pour ne pas la déranger, attendant une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deceitful
FONDATRICE ;Ton visage est un endroit qui a marqué ma vie. ❞
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 22
Puf : Blume ou Twiggi
Situation amoureuse : Célibataire

Relations ♥
Relations:
Autre:
MessageSujet: Re: Libre ┉ Not alone    Jeu 19 Avr - 11:57

NOT ALONE.

Campée sur ses pattes la crayeuse grondait toujours. Son regard était froid, méprisant. La griffure plutôt importante que lui avait causé le mâle saignait légèrement et laissait une longue fine trace rouge sur son pelage blanc sale. Les crocs aiguisés dehors, Deceitful était prête à lui sauter dessus s'il faisait le moindre geste. La pluie tombait sur eux, débarrassant la crayeuse de la boue qui restait sur son dos et plus profondément dans ses poils. Les gouttes d'eaux circulaient entre les traits de son visages ruisselant jusqu'à ses joues où les gouttes tombaient sur le sol. Elle secoua son corps pour se débarrassé de la boue qui la rendait plus lourde et donc plus faible contre son ennemi. Puis, elle fut surprise de constater que le mâle n'avait plus aucune trace agressivité sur son visage. Au contraire il semblait honteux, gêné. La louve le regardait légèrement perdu par ce brusque changement de comportement. « - Je t’ai pris pour quelqu’un d’autre » avoua t-il. La blanche restait sur ses gardes ne restant pas tranquille. Après tout elle n'était pas conne et rien ne lui disait qu'une fois qu'elle aurait baisser sa garde il ne se jetterait pas sur elle. Le regard moins froid mais toujours méfiante, la louve se décontracta légèrement à la suite de ces paroles : « - J’espère que ce n’est pas trop grave ? » Elle ne bronche pas restant silencieuse devant le loup gris au trait fort séduisant. L'ennemi se lève et s'approche avec méfiance de la crayeuse. Deceitful le regarde venir vers elle ne bougeant pas mais restant prête à porter un coup ou à fuir. Néanmoins, le mâle ne tenta rien. Il examinait attentivement la blessure qu'il lui avait causé au niveau de son épaule avant de se replacer devant elle. Il la regardait d'un regard mystérieux, sauvage qui provoqua un frisson dans le corps de la femelle. Son regard toujours aussi froid se plantait dans celui presque hypnotisant du cendré. Puis elle lâcha d'une voix légèrement froide : « - Pas grave. Et j'espère pour toi que ce n'est pas grave ! elle leva légèrement la tête, presque hautaine.
- Qui es-tu ? » lui demanda t-elle d'une voix plus douce. Elle espérait que cette blessure ne compte pas auquel cas, elle le ferait payer chère au mâle. Elle n'aimait pas cela. Rien lui inspirait confiance. Il faisait sombre. Les nuages cachait le soleil et la pluie tombait plus fort nettoyant au passage sa plaie. Les animaux avaient disparus. Ils n'y avaient plus qu'eux qui se faisait face. L'un au trait plus doux que l'autre. Elle attendait qu'il lui réponde. Après tout n'était-elle pas la meilleure en stratège ? N'était-ce donc pas son point d'atout dans ce jeu démoniaque ? Il fallait qu'elle soit plus intelligente que les autres. Et une idée germa dans sa tête. Elle qui cherchait depuis le début du jeu, elle l'avait enfin trouvé. Grâce à lui. Un sourire illumina son visage, cette fois un sourire doux, amical, chaleureux. Elle devait être sociale. Elle devait en apprendre plus sur les autres et peut-être se faire un allié, si son maître lui en donnait l'autorisation.

_________________

    Signature en + :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arena-wolf.forums-actifs.com
Cursed
MEMBRE; Je suis un membre d'AW. :D
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/04/2012

Relations ♥
Relations:
Autre:
MessageSujet: Re: Libre ┉ Not alone    Lun 23 Avr - 15:32

Faites toujours le contraire que ce qu’on attend de vous…


La pluie s’abattait sans répit sur nos corps affaiblis. Je sentais la morsure du froid et l’humidité me glaçait les os. L’odeur de la forêt était plus présente que jamais, ranimant mes sens et le plaisir d’errer dans les sous-bois. Sous mes pattes, la terre molle se glissait entre mes coussinets, imprégnant mon empreinte à la perfection. Trace éphémère de mon passage futile. Le vent sifflait de nouveau dans mes oreilles, assombrissant mon esprit de mille chuchotements qui m’empêchaient de me concentrer. L’inconnue semblait déconcertée par ce changement de ton, c’était un point pour moi. Il fallait la déstabiliser, l’endormir, l’affaiblir.
« - Pas grave et j’espère pour toi que ce n’est pas grave ! »
-Non, répondis-je alors dans un sourire, rien de grave…
« -Qui es-tu ? »
Sa voix s’adoucit, elle semblait se détendre. Un long silence s’ensuivit me demandant ce que je devais répondre. Je cherchais de l’aide auprès de mon maître mais celui-ci resta silencieux, comme s’il était en attente, retenant son souffle face à ce suspense bidon et ennuyeux à mourir. Je poussai un soupir dans mon fort antérieur, détournant mon regard ambré de la douce pour le poser sur une branche à moitié cassée, pendant mollement à la verticale à quelques mètres du sol. J’avais besoin de me faire deux noms, le mauvais, et le gentil. J’avais besoin de jouer de rôles différents, celui qui tue, et celui qui est doux. Mais comment allais-je appeler ce dernier. Cursed était un nom trop démoniaque pour qu’on le surnomme ainsi mais je n’avais pas le choix le temps me manquais, je ferai plus attention la prochaine fois.
-Cursed et toi ?
Je dus crier pour me faire entendre. La pluie tombait si drue à présent, elle couvrait sans mal le son de ma voix. Une vapeur chaude s’éleva dans l’air quand ma bouche s’entrouvrit. Il faisait froid, terriblement froid et la gêne grandissait en moi, il fallait que je rentre, que je trouve un abri le temps que le calme revienne. Je grimaçais puis d’un regard, je l’invitais à me suivre, prenant un sentier si étroit qu’il était presque difficile à discerner. Là, je slalomais un instant entre les arbres avant de m’arrêter face à un ancien terrier de renard, je grattais le sol pour ouvrir un peu plus l’entrée avant de plonger dans l’orifice. Le terrier était étroit mais sec, je me serrais contre la paroi terreuse, mon regard posé sur l’entrée en attendant mon invitée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libre ┉ Not alone    

Revenir en haut Aller en bas
 
Libre ┉ Not alone
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARENA WOLF :: ARÊNE - Continent [1] - AMERIQUE DU NORD. :: CHAÎNE DE MONTAGNE-
Sauter vers: